Les 7 entreprises les plus rentables au Nigeria en 2023

entreprises rentables Nigeria 2023

Quelles sont les entreprises les plus rentables au Nigeria en 2023 ? Certaines entreprises nigérianes ont réalisé des chiffres d’affaires énormes malgré la crise économique du pays. Les 7 entreprises les plus cotées en bourse durant le premier semestre de cette année ont su résister à plusieurs situations économiques dont souffrait le pays depuis plusieurs années.

Dangote Cemente de l’homme le plus riche d’Afrique, Aliko Dangote, UBA Plc, Zenitch, GTCO, Dangote Cement, FBN Holdings Plc, MTN Nigeriae et Access Bank ont pu sortir la tête de l’eau. Face à l’accélération de l’inflation, à la dépréciation du naira et à l’augmentation des prix du carburant et du diesel, ces firmes ont trouvé la stratégie adéquate.

Ensemble, ces entreprises ont enregistré un bénéfice de 1,89 trillion de nairas de janvier à juin 2023.

Les institutions bancaires dominent ce classement

Contrairement à la tendance mondiale des entreprises les plus rentables au monde dans laquelle, les sociétés pétrolières et IT sont les plus cotées, en Afrique ce sont les banques qui dominent.

Les analystes ont attribué la rentabilité accrue des banques nigérianes aux gains de réévaluation de leurs positions nettes longues en dollars américains. En effet, le 14 juin 2023, la Banque centrale du Nigeria a fusionné tous les marchés des changes dans le guichet Investisseurs et Exportateurs (I&E) et a réintroduit le modèle acheteur-vendeur consentant.

Comme conséquence, le taux de change officiel est passé de 463,38 N/$ à 747,8 N/$ aujourd’hui.

Tochukwu Okafor, maître de conférences à l’Université de Baze, a attribué la performance financière des banques à la dévaluation du naira. Il a souligné que la plupart des banques de premier rang ont des affiliations internationales et qu’une partie importante de leurs actifs est libellée en dollars. En conséquence, la dévaluation a entraîné une augmentation substantielle de leurs bénéfices, a-t-il déclaré.

Dans l’histoire du secteur bancaire, pratiquement aucune banque n’a jamais déclaré des bénéfices allant jusqu’à 400 milliards de nairas par an, même pas sur une période semestrielle.  Cependant, en raison de la dévaluation et du passage d’un taux de change fixe à un taux de change librement flottant, les banques ont connu une hausse significative de leurs bénéfices déclarés au premier semestre 2023.

ochukwu Okafor, maître de conférences à l’Université de Baze

Les 7 entreprises les plus cotées en bourse lors du 1ᵉʳ semestre en 2023 au Nigeria

entreprises rentables Nigeria 2023

Voici les sociétés nigérianes avec les plus gros bénéfices lors du premier semestre en 2023.

1. UBA – 404 milliards de nairas

Il s’agit d’une institution financière d’envergure panafricaine, qui propose ses services bancaires à plus de trente-sept millions de clients à travers un réseau de 1 000 bureaux et points de contact répartis dans 20 pays africains. UBA est également présente dans des villes telles que New York, Londres, Paris, et désormais aux Émirats arabes unis. Cette institution relie des individus et des entreprises à travers tout le continent africain.

Elle fournit entre autres des services bancaires variés, notamment des services de détail, commerciaux et d’entreprise, des solutions de paiement innovantes, des transferts de fonds internationaux, etc.

2. Zenith Bank – 291,7 milliards de nairas

Zenith Bank Plc a déclaré un bénéfice avant impôt de N291,7 milliards, contre N111,4 milliards. Son bénéfice avant impôt a augmenté de 169 % pour atteindre N350,4 milliards.


La banque a enregistré une croissance de 139 % de son bénéfice brut, qui est passé à 404,8 milliards de nairas, grâce aux revenus d’intérêts et aux revenus autres que d’intérêts. Le bénéfice de base et dilué par action s’est élevé à 9,29 N par action, contre 3,55 N par action au cours des périodes comparables.


Sa trésorerie et ses équivalents de trésorerie s’élèvent à 2 400 milliards de nairas, contre 972,9 milliards de nairas. La banque est un important prestataire de services financiers au Nigeria et en Afrique de l’Ouest anglophone, dont le siège se trouve à Victoria Island, à Lagos. Elle est agréée en tant que banque commerciale par la Banque centrale du Nigeria, l’autorité nationale de régulation bancaire.

3. GTCO – 280,48 milliards de nairas

Le bénéfice après impôt de GTCO est passé de 77,56 milliards N à 280,48 milliards N. Son bénéfice avant impôt s’est élevé à 327,4 milliards N, contre 103,3 milliards N en 2022. Son bénéfice avant impôt s’est élevé à 327,4 milliards N, contre 103,3 milliards N en 2022.

GTCO est un groupe multinational de services financiers qui offre des services de banque de détail et d’investissement, de gestion de pension, de gestion d’actifs et de services de paiement. Son siège se trouve à Victoria Island, Lagos, Nigeria. Il a été créé en juillet 2021 à la suite de la réorganisation de la Guaranty Trust Bank PLC (ou GTBank) en une société holding.

4. Dangote Cement – 239,86 milliards de nairas

Le bénéfice avant impôt (PBT) de Dangote Cement s’est établi à 239,86 milliards de nairas, tandis que le bénéfice après impôt s’est élevé à 178,6 milliards de nairas au premier semestre 2023, contre 172,1 milliards de nairas au premier semestre 2022.

Le chiffre d’affaires de Dangote Cement a augmenté à 950,83 milliards de N au premier semestre 2023, contre 808,04 milliards de N au premier semestre 2022.

La perte de change nette de Dangote Cement sur les transactions en devises étrangères s’est établie à 113,63 N contre 40,66 milliards N au cours des périodes comparables.
Selon les résultats non vérifiés de la société pour les six mois, le volume des ventes pour les opérations panafricaines a augmenté de 11,6 % pour atteindre 5,4 millions de tonnes, contre 4,9 millions de tonnes au premier semestre 2022. Le volume panafricain total représente 40,4 % des volumes du groupe au cours du semestre.

La performance des opérations panafricaines est attribuable à une demande robuste, en particulier en Éthiopie, au Sénégal, en Zambie et au Congo. Les recettes panafricaines ont donc augmenté de 81,8 % pour atteindre 336,4 milliards de nairas.

5. FBN Holdings  – 206,3 milliards de nairas

FBN Holdings a déclaré un bénéfice avant impôt de 206,3 milliards à 65,7 milliards N et un bénéfice après impôt de 187,2 milliards contre 56,5 milliards N.


Son bénéfice brut a augmenté de 82,8 %, passant de 359,2 milliards de nairas à 656,6 milliards de nairas. Le bénéfice de base par action est passé de 155 kobo à 519 kobo.

6. MTN Nigeria – 200,39 milliards de nairas

Le rapport financier du premier semestre de MTN Nigeria se terminant en juin 2023 a dégagé un bénéfice avant impôts (PBT) de 200,39 milliards de nairas. Le géant des télécommunications a enregistré une croissance de ses revenus de 21,96 pour cent, à 1,15 billion de nairas, contre 950 milliards de nairas à la même période l’année dernière.

7. Access Holdings Plc – 167,6 milliards de nairas

Access Holdings Plc a réalisé un bénéfice avant impôt (PBT) et un bénéfice après impôt (PAT) de 167,6 milliards de nairas et 135,4 milliards de nairas, se traduisant par une croissance annuelle de 71,4 % et 52,6 % respectivement.

Access Holdings a également connu une croissance de 35 % des dépôts de ses clients depuis le début de l’année, clôturant le semestre à 12 500 milliards de nairas.

Cette croissance a inclus tous les segments d’activité, renforçant fermement la stature du Groupe en tant que plus grande institution financière au Nigeria en termes d’actifs totaux.

Toutes ces entreprises appartiennent à des entrepreneurs milliardaires nigérians.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici