Le Japon et la Côte d’Ivoire signent un accord pour soutenir la production de riz

Japon Côte d'Ivoire accord riz

Le Japon fournira à la Côte d’Ivoire des équipements d’une valeur de 5,3 millions d’euros afin de soutenir le plan national de ce pays d’Afrique de l’Ouest visant à cultiver du riz et à réduire ainsi sa dépendance à l’égard des importations.

Le ministre ivoirien des finances, Adama Coulibaly, et le représentant de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Usui Yukichi, ont signé la semaine dernière le financement de l’équipement.

Le pays d’Afrique de l’Ouest prévoit de lancer plusieurs projets de culture intégrée du riz dans le cadre d’un plan 2020-2030 connu sous le nom de “Stratégie nationale de développement de la riziculture”.

Ce plan prévoit l’irrigation, l’exploitation rationnelle des parcelles, la production de semences à haut rendement et la mécanisation de l’autofinancement du riz. La Côte d’Ivoire est le plus grand importateur de ce produit sur le continent. Les données de l’Organisation mondiale du commerce ont révélé que le pays a importé 1,56 million de tonnes de riz, pour une valeur de 810 millions de dollars, en 2022.

Cet article va vous intéresser : La RDC et la Chine signent un nouvel accord de financement minier-routier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici