Portrait de Fadima Diawara, créatrice de Kunfabo, la marque de smartphone africaine

Fadima Diawara smartphone Kunfabo

Jeune femme visionnaire, la Guinéenne Fadima Diawara fondatrice de la startup Kunfabo a réussi à intégrer avec brio et à proposer un produit innovant dans le secteur des technologies de la communication. En effet, avec son équipe, l’entrepreneure de 36 ans a mis sur le marché un smartphone unique en son genre qui prend en compte les réalités du continent africain.

La native de Lola puise dans les us et coutumes africains pour tracer sa voie entrepreneuriale. Kunfabo est d’ailleurs un mot tiré du malinké (langue parlée par une grande partie des populations d’Afrique de l’Ouest) qui signifie « être en contact ». Quel est le parcours de cette jeune femme ultra dynamique qui bouscule les codes d’un secteur dominé par de grandes marques ?

Comment Fadima Diawara a puisé dans l’identité africaine pour créer Kunfabo

Fadima Diawara smartphone Kunfabo

Fadima Diawara est juriste de formation, titulaire d’un diplôme en droit de l’Université général Lansana Condé de Sonfonia de Conakry. Vous vous demandez sûrement comment la jeune femme est passée du droit au domaine des technologies de communication. Elle a plusieurs cordes à son arc et avec sa vision, sa créativité, son audace et sa témérité, elle va franchir plusieurs étapes avant de pouvoir lancer son smartphone sur le marché.

Après son diplôme de droit en poche, la Guinéenne va poursuivre une formation en gestion administrative et comptabilité en Espagne et dès 2013 elle se plonge dans le grand bain de la vie professionnelle. Sa carrière de gestionnaire administrative va connaître une trajectoire fulgurante avec l’accumulation de postes au niveau de grandes sociétés internationales. Jeune femme ambitieuse, elle suit aussi une formation en marketing pour les produits de décoration. En 2016, Fadima Diawara est piquée par le virus de l’entrepreneuriat. Elle décide donc de démissionner et de se lancer dans sa passion ultime qui est les nouvelles technologies.

Ayant décelé un formidable potentiel au niveau du continent africain, la Guinéenne travaille d’arrache-pied et en 2017 elle crée la marque de smartphones, « Kunfabo ». C’est ainsi que la grande aventure entrepreneuriale va débuter. L’entrepreneur visionnaire a pour objectif de créer des solutions technologiques pour améliorer le quotidien des communautés locales. 

[powerkit_posts title=”La Rédaction vous conseille cet article ” count=”1″ offset=”0″ image_size=”pk-thumbnail” category=”” tag=”” ids=”3116″ orderby=”date” order=”DESC” time_frame=”” template=”list”]

Qu’est-ce qui a poussé Fadima Diawara a fondé Kunfabo ? La trentenaire a constaté que la demande en smartphones a explosé sur le continent et que les principaux acteurs africains sont quasiment absents de ce marché florissant. « L’idée m’est venue, car j’ai réalisé qu’il y’a une forte demande dans le secteur des technologies et de la communication. Kunfabo est venu répondre à ce besoin de créer une marque africaine qui nous représente et à laquelle les Africains peuvent s’identifier » dira la Guinéenne au micro de la BBC.

Kunfabo, un smartphone au service des consommateurs africains

Fadima Diawara smartphone Kunfabo

Avant de lancer sa marque, Fadima Diawara avait pris le soin de bien analyser son secteur d’activité. Le marché africain des technologies de la communication est inondé par les produits des firmes internationales et des smartphones low cost venant de la Chine. Pour se faire une place, Fadima va proposer un smartphone qui concilie à la fois technologie et besoins de la population africaine. 

Doté du système d’exploitation Android 9.1, Kunfabo est un condensé d’applications innovantes dont la plupart sont spécifiquement africaines. On peut évoquer l’application “Find me”, qui permet de géolocaliser les infrastructures de santé notamment les centres de santés, les pharmacies de proximité sur toute l’Afrique. Il y a aussi “Afro Cook” qui est une application qui met en avant des recettes africaines. 

Kunfabo a aussi intégré Dikalo, une application de messagerie avec paiement mobile. Pour se faire une place dans un univers dominé par la gent masculine, Fadima a relevé de nombreux défis, rien ne lui a été offert sur un plateau d’argent et elle a dû batailler très dur pour s’imposer. Après des années d’efforts et de sacrifices, Kunfabo va officiellement intégrer le marché africain en 2020 en proposant des prototypes en Guinée. Le succès est au rendez-vous et la marque arrive à trouver écho auprès des consommateurs guinéens.

Les objectifs de Fadima Diawara avec le smartphone Kunfabo

Fadima Diawara smartphone Kunfabo

Très vite, Kunfabo part à la conquête de plusieurs pays de l’Afrique subsaharienne avec de nombreuses commandes. Pour faciliter les achats, la jeune entrepreneure et son équipe vont mettre sur pied un site internet dédié pour acquérir les smartphones. Pour plus d’informations, rendez-vous sur ce site : www.kunfabo.com 

Depuis la sortie du téléphone, plusieurs modèles ont été proposés aux consommateurs. On peut citer le F99, le B20, le F99 Pro. Persévérance, détermination, organisation sont les clés de la réussite de Fadima Diawara. Dans le but d’apporter sans cesse des produits de qualités, adaptés aux réalités africaines et surtout très accessibles, Fadima ne cesse d’innover pour satisfaire une clientèle qui ne fait que s’agrandir.

Confronté aux dures conditions de l’entrepreneuriat (moyens financiers, logistiques, environnement socioculturel…) Kunfabo a pour ambition de s’implanter partout en Afrique. Pour y arriver, des ambassadeurs de Kunfabo sont présents dans divers pays de l’Afrique dans le but de faire la promotion du smartphone. Fadima Diawara n’a pas réinventé la roue du carrosse, elle a apporté une valeur ajoutée à un produit qui existe tout en l’adaptant aux besoins de sa communauté. C’est aussi ça l’innovation.

La startup de Fadima Diawara compte créer de la richesse et de la valeur en Afrique avec l’implémentation d’une usine de montage de smartphones qui va participer à la création de nombreux emplois. Fadima Diawara est un véritable leader dans son pays et dans l’industrie technologique. Grâce à sa passion, son dévouement et son engagement en faveur de l’innovation, elle a réussi à construire une entreprise prospère qui apporte une réelle valeur ajoutée à la société guinéenne. 

Elle est un exemple inspirant pour les femmes entrepreneurs et les leaders technologiques en Guinée et dans toute l’Afrique. Nous pouvons être certains que Kunfabo continuera à prospérer sous la direction de Fadima Diawara et qu’elle continuera à créer des solutions innovantes pour améliorer la vie des populations africaines.

2 Commentaires

  1. Un parcours qui force l’admiration et qui inspire en même temps.
    L’Afrique a besoin de ce genre d’initiative pour être dans la course du numérique.

  2. Les femmes entrepreneures en Afrique : comment briser les stéréotypes et réussir – Young African Media Les femmes entrepreneures en Afrique : comment briser les stéréotypes et réussir – Young African Media

    […] y a aussi la guinéenne, Fadima Diawara, créatrice de Kunfabo, la première marque de smartphone 100% […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici